Actualités

Thème vins

Primeurs: Médoc Haut Médoc

08/05/2014

Médoc Haut Médoc

Crus classés

 

Château La Tour Carnet 4ème Cru Classé 16,5

Un très beau vin avec des fragrances poudrées très vibrantes. Un nez subtil qui s’ouvre lentement, en prenant son temps. La bouche est tout aussi subtile, délivrant un très bel équilibre sans puissance, en nuances.

 

Château Cantemerle 5ème Cru Classé 15,5

Il va s’ouvrir, c’est une certitude et il lui faudra du temps pour s’assagir et s’arrondir. Il offrira un plaisir certain avec une bouche déjà profonde et pleine en son milieu.

 

Château Belgrave 5ème Cru Classé 15

Il a du charme, du fond, de la densité, de la richesse sur une

trame poudrée, vibrante, gourmande. L’ensemble est bien sûr

en devenir et va se fondre, même si l'ensemble restera ferme.

 

Château de Camensac 5ème Cru Classé 15

Le nez est sur la retenue au départ mais on perçoit vite beaucoup de profondeur. La bouche est dans le même esprit, comme une sourde puissance qui ne s’affiche pas. De toute évidence, il a un sacré potentiel.

 

Haut-Médoc

 

Château Sociando-Mallet 16,5

Pas d’artifice pour ce vin avec un boisé très en retrait mais d’une grande élégance laissant une place majeure aux fruits juteux. Dense sans raideur, il procure un plaisir immédiat sans lourdeur.

 

La Demoiselle de Sociando-Mallet 15

Du plaisir immédiat, de la finesse, de la fraîcheur et de la digestibilité. Une sensation d’élégance avec des tanins très légers et fins. C'est un coup de cœur.

 

Château Clément-Pichon 14,5

Il fait partie des valeurs sûres et même sur un millésime aussi compliqué, il tire son épingle du jeu. Le fruit est savoureux et juteux, venant en équilibre avec une trame ferme. L'ensemble s'harmonise avec une finale d'épices chaudes.

 

Château Beaumont 14

L’ensemble, aussi bien au nez qu’en bouche, est délicat comme une caresse. Subtilité, finesse, trame subtile avec encore beaucoup d’angles à assagir toutefois.

 

Château de Lamarque 14

Le nez est de cassis goûteux et de réglisse avec un fond de violette. Il est encore très jeune avec des tanins à affiner.

 

Margaux

Crus classés

 

Château Margaux 1er cru classé 18

Lorsque le cabernet fait des miracles. À 94 % présent dans l’assemblage, la mâche est dense, ample et joue sur le registre d’une main de fer dans un gant de velour. Fruits noirs juteux enrobés par un léger toasté, très margalais dans sa construction : équilibre et grande finesse.

 

Château Cantenac Brown 3ème cru classé 17

Belle mâche, souplesse, richesse et tendresse. La maîtrise au plus haut niveau. Une très grande réussite jouant la carte d'un équilibre subtil.

 

Château Palmer 3ème cru classé 17

Du grand art avec son toucher tendre sur un fruité croquant et savoureux. Une approche délicate faisant une belle place au côté floral dans un esprit « bourguignon ».

 

Château Boyd-Cantenac 3ème cru classé 16,5

Très très belle réussite ! La présence d'une bouche relativement crémeuse sur ce millésime relève de l'exploit. La finale s'équilibre entre la douce chaleur et la tension. L'ensemble est dense.

 

Château Brane-Cantenac 2ème cru classé 16,5

Très belle réalisation avec des tanins souples et fondus et un toucher en bouche hors pair. L'allonge soyeuse s'étire dans un bel équilibre.

 

Château Dauzac 5ème cru classé 16,5

Le léger torréfié contribue au charme de ce vin épicé et aux fruits tendres. La bouche est dans un équilibre maîtrisé avec une allonge sur les épices chaudes.

 

Château Lascombe 2ème cru classé 16,5

Très belle réussite exprimant une densité certaine et des tanins souples, fondus dans le fruit. Le toucher en bouche est très agréable, l'allonge savoureuse, épicée, réconfortante et même chaleureuse.

 

Château Kirwan 3ème cru classé 16

Très belle définition du fruit avec précision, éclat et un équilibre fraîcheur, structure et rondeur très agréable. Du bel ouvrage qui s'étire sur les épices.

 

Château Prieuré-Lichine 4ème cru classé 16

Allier la mâche présente à un côté savoureux sur ce millésime sans faire saillir les tanins relève de l'exploit. Belle densité sur ce vin de plaisir, de richesse, aux fruits juteux. Bravo !

 

Château Rauzan-Ségla 2ème cru classé 16

Quelques notes fleuries en font le premier nez puis des fruits croquants poursuivent avec délicatesse. La bouche est un rien chaleureuse pour équilibrer les tanins saillants.

 

Château du Tertre 5ème cru classé 15,5

Beau premier nez charmeur sur les épices douces qui s’éclipsent pour laisser place à de la myrtille. L'ensemble est frais, alerte, délicat sur un demi-corps bien dessiné.

 

Château Ferrière 3ème cru classé 15,5

L'attaque est fraîche et alerte, vivifiante sur des petits fruits rouges croquants. Le milieu de bouche est en retrait et l'allonge mesurée. L'ensemble s'exprime dans ce registre de finesse.

 

Château Giscours 3ème cru classé 15,5

Même si le corps n'est pas imposant ce vin ne manque ni de charme ni d’élégance. Un vin floral, délicat plus minéral que puissant.

 

Château Pouget 4ème cru classé 15,5

Le toucher est très tendre sur un fruit dont la chair est présente. Un vin gourmand particulièrement pour le millésime. C'est une réussite.

 

Château Rauzan-Gassies 2ème cru classé 15,5

Un demi-corps sur ce vin qui joue la finesse et la précision. La tenue est ferme et devra s'assouplir  à l'élevage pour livrer un vin minéral et frais.

 

Château Malescot St-Exupéry 3ème cru classé 15

Même si le corps n'est pas imposant, ce vin apporte un beau plaisir avec des tanins souples et un fruit juteux. L'allonge s’étire doucement avec finesse et élégance.

 

Château Marquis de Termes 4ème cru classé 15

Les petits fruits rouges sont mis en valeur grâce à une extraction qui fut douce, semble-t-il. La fraîcheur est présente, donnant de l'éclat à ce vin de demi-corps.

 

Château Desmirail 3ème cru classé 14,5

Très fin, très minéral, il n'en impose pas. Il cherche sa place timidement avec des tanins fins sur une bouche particulièrement légère et aérienne.

 

Margaux

 

Château Labegorce 15

Le nez est très beau, délicat, floral et frais. Il annonce une bouche fine d'une grande souplesse. Ce n'est pas un monstre mais c'est très joliment fait avec un côté savoureux très agréable.

 

Château La Tour de Mons 15

Il commence vivifiant et savoureux avec des notes de petits fruits juteux, croquant et précis. Le milieu de bouche offre une belle mâche aux tanins gras. Un vin complet et complexe procurant du plaisir.

 

 

Château Siran 15

Le nez a du charme avec ses notes de réglisse, de cacao, de violette et de fruits noirs. La bouche a du jus avec une mâche tannique qui trouve son équilibre avec la finale ronde.

 

Alter Ego 14,5

Il est droit, tendu, frais, précis sur un jus savoureux. Belle approche, tout en minéralité et subtilité et d'une matière de dentelle.

 

Château d’Angludet 14

Belle maîtrise des tanins sur cette mâche fine et délicate. L'ensemble est frais, léger mais harmonieux. Le corps bien dessiné n'est pas imposant, il est subtil.

 

Château Marsac-Séguineau 14

Le style est joyeux, printanier, gorgé de plaisir. Ce vin est juste régalant et savoureux avec une allonge fraîche de fruits croquants et juteux.

 

Château Monbrisson 14

La trame est présente certes, mais la mâche dense le supporte et l'absorbera avec le temps. Puissant, profond avec une définition précise. La finale se prolonge sur les épices.

 

 

Médoc Saint Julien

 

Saint-Julien

 

Crus classés

 

Château Ducru-Beaucaillou 2ème cru classé 17

Du taffetas ou du velours en bouche ? Difficile à dire, mais ce qui est certain, c'est que le toucher est tendre, suave, avec une allonge savoureuse et juteuse. Fraîcheur et tendresse. Un très très grand vin.

 

Château Léoville Las Cases 2ème cru classé 17

Un grand vin, un très grand vin apportant la preuve que les grands terroirs compensent les millésimes difficiles. Les tannins sont millimétrés, précis, sur une bouche qui trouve son équilibre avec la chaleur des épices. L’ensemble est très subtil.

 

Château Langoa Barton 3ème cru classé 16,5

Très beau choix de venir caresser la vendange en vinification. On obtient un vin délicat, subtil, très floral qui, pourtant, ne manque pas de profondeur. La bouche est sur le même schéma avec des tanins fondus dans un jus savoureux.

 

Château Léoville Barton 2ème cru classé 16,5

Le nez est charmant avec un boisé très très léger apportant une pointe de tendresse sur fond de cassis et de moka. La bouche n’est pas imposante, ni lourde avec un bel équilibre.

 

Château Léoville Poyferré 2ème cru classé 16,5

Le nez a de l’éclat et du charme avec des notes poivrées et de myrtille, savoureuses et finement gourmandes. La bouche a une belle consistance avec une trame en devenir très appréciable.

 

Château Branaire-Ducru 4ème cru classé 16

Dès le nez, on tombe dans une ambiance de douce et tendre gourmandise avec des touches de moka sur fond de violettes et de myrtilles. La bouche est souple, très souple, légère et aérienne.

 

Château Lagrange 3ème cru classé 16

Quelques notes légères de caramel ouvre le premier nez laissant vite place à de la cerise. Peu complexe à ce stade mais très agréable. La bouche est en retrait avec une certaine légèreté apparente. Elle va s’ouvrir et peut-être nous surprendre.

 

Château Beychevelle 4ème cru classé 15

Le nez est complexe mais timide, sans exubérance. Il va s'ouvrir après l'élevage. La bouche a encore des angles qui vont se fondre rapidement.

 

Château Saint-Pierre 4ème cru classé 15

Si le toasté est aujourd’hui un peu appuyé, il va vite s’éclipser. Le boisé apporte des épices et de la sucrosité sur la base d’un jus de cassis et de myrtilles.

 

Château Talbot 4ème cru classé  15

Très très fin, aussi bien au nez qu’en bouche. Ce vin est aérien, de dentelle. Quelques notes de myrtille, de vanille et de discrète cannelle pointent leur présence. La bouche n’est pas massive offrant de beaux tanins délicats.

 

Saint-Julien

Château Lalande-Borie 15

Quel plaisir procuré par ce saint-julien réalisé par l'équipe de Ducru-Beaucaillou. Grande longueur en bouche, fruité juteux, tanins d'une rare finesse, comme du satin, et une belle suavité enveloppant l'ensemble.

 

Château Gloria 14,5

Il n’en impose pas, il suggère sans surenchère, avec la discrétion d’un jus sans surcharge. La texture donne à savourer de la cerise croquante.

 

Clos du Marquis 14,5

Un beau cabernet épicé prend le devant de la scène avec des notes poivrées. Il est relativement puissant, terrien, intense.

 

Croix de Beaucaillou 14,5

Encore un coup de cœur que l'on doit à l'équipe Ducru-Beaucaillou avec une belle structure goûteuse et riche. L'allonge est d'épices sur lit de fruits rouges croquants et savoureusement frais.

 

Le Petit Lion 14,5

Aujourd’hui réservé, il a du potentiel et s’ouvrira après l’élevage avec ses beaux fruits noirs et sa trame épicée. Belle chaleur charmante en finale.

 

Pauillac

 

Crus Classés

 

Château Lafite Rothschild 1er cru classé 17,5

Il est tout simplement magique avec une belle concentration tout en gardant un fruité savoureux, juteux et précis. D'un grand classicisme sur une texture fine, soyeuse et fraîche.

 

Château Pontet-Canet 5ème cru classé 17,5

Un rendement très faible (15hl/ha) sur ce millésime toujours travaillé en biodynamie. Belle réalisation à 65% dominée par le cabernet sauvignon qui signe un fruit éclatant et pur. Puissance et racé, l’élevage lui apportera encore plus de volume en milieu de bouche.

 

Château Mouton Rothschild 1er cru classé 17

Velouté et profond, il est sous les hospices de la fraîcheur avec une définition de fruit précis et une mâche ciselée. Son ampleur est certaine mais en devenir. Les notes de coquelicot sont divines, rehaussées de quelques épices douces.

 

Château Latour 1er cru classé 17

Très belle réussite où le cabernet délivre des notes poivrées avec un toucher très fin, soyeux, d'un grand classicisme. L’élégance personnifiée. Le terroir a parlé.

 

Château Grand-Puy Ducasse 5ème cru classé 16,5

Son attaque est réjouissante sur les petits fruits des bois très frais suivi d'une brassée de fleurs printanière. La richesse emplit le milieu de bouche dans un registre d'épices, de vanille aussi.

 

Château Haut-Bages Libéral 5ème cru classé 16,5

Il a tout pour lui, une présence discrète mais très racée et subtile, l’équilibre magistral, une allonge fine et diffuse. Les tanins sont de soie. Une grande réussite du millésime.

 

Château Pichon-Longueville Baron de Pichon 2ème cru classé 16,5

Une grande réussite dans ce millésime difficile. La mâche est dense s'ancrant au sol avec puissance. Un vin riche, chaleureux, épicé avec une allonge savoureuse et fraîche.

 

Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande 2ème cru classé 16,5

À ce stade (en primeurs), la bouche n’est pas encore construite; elle est même brouillonne mais quel potentiel, quelle race quand les tanins s'assagiront. La minéralité restera présente dans une ambiance fleurie qui s’étire sur la chaleur des épices.

 

Château d'Armailhac 5ème cru classé 16

Il est poudré sur la violette, l'iris, la rose, tout en subtilité avec une présence élégante sans pour autant manquer de gourmandise avec ses petits fruits rouges savoureux. Il offre une mâche certaine tout en gardant de la légèreté.

 

Château Clerc Milon 5ème cru classé 16

Il s’impose par une présence diffuse. Discrètement, on le surprend, après une attaque légère, à nous emmener par la main dans des chemins parsemés de fleurs. La bouche a beaucoup de charme.

 

Château Lynch-Moussas 5ème cru classé 16

Il donne l’impression d’une légèreté désinvolte. On le croit trop fin, il est pourtant long, très long, déclinant des notes subtiles de cassis, de cachou et de cèdre. Pour les papilles qui n’aiment pas les vins tonitruants.

 

Château Duhart-Milon 5ème cru classé 15,5

Il offre, pour le millésime, une certaine puissance avec une densité certaine. Le milieu de bouche est profond, riche sur le cassis. La tenue est belle longue est savoureusement juteuse.

 

Château Grand-Puy Lacoste 5ème cru classé 15,5

Églantine, épices très douces, bouche sur la retenue : voilà le profil de ce 2013 qui va encore évoluer. Un bel avenir en gestation pour ce vin tiré au cordeau et précis.

 

Château Haut Batailley 5ème cru classé 15,5

Belle composition minérale et fruitée, vin subtil à l’extraction tout en finesse. Savoureux et juteux, l’équilibre est présent dès l’entrée en bouche, encadré par une trame tannique serrée.

 

Château Lynch-Bages 5ème cru classé 15,5

Fin, tendre, minéral sous tension, il est tout à la fois chaleureux et suave. L'équilibre est de toute évidence en construction avec un beau potentiel qualitatif.

 

Château Pédesclaux 5ème cru classé 15,5

En progression depuis 2011. Le boisé léger aux notes de cèdre et de poivre de sishuan signe ce vin plein en milieu de bouche avec une belle maîtrise de l’extraction des tanins.

 

Château Batailley 5ème cru classé 15

C’est une caresse très douce qui vient se poser sur les papilles avec une minéralité toutefois présente. Le nez est tout aussi discret, en murmures.

 

Château Croizet-Bages 5ème cru classé 15

Il se love dans un très bel écrin au boisé élégant. Cette petite touche laisse vite place aux petits fruits des bois sur fond de réglisse. La bouche n’est pas imposante.

 

Pauillac

 

Carruades de Lafite 15

Grande réussite sur ce vin au très bel éclat, précis, ciselé et frais. Sous tension, il ne manque pas pour autant de charme ni de plaisir sur un fruit savoureux et juteux.

 

Les Forts de Latour 15

Classicisme et précision d'un pauillac avec de l'éclat et de la race. Les tanins sont dans la droite ligne de son appellation : frais, croquants et élancés.

 

Le Petit Mouton 15

Magnifique, il navigue entre le classicisme et la sensualité. Il est tendre et frais à la fois. La maîtrise des tanins sur ce 93% cabernet est accomplie avec des tanins doux comme la joue d'un ange.

 

Château Les Tourelles de Longueville 14,5

Très belle approche d'un fruit juteux, souple, croquant et tendre. Un second jouant la « digestibilité », la finesse savoureuse.

 

Le Pauillac de Latour 14,5

L'attaque est fraîche avec une bouche sur l'éclat du fruit. Précis et fin, c'est un pauillac à attendre pour laisser le temps à l'élevage de patiner ses tanins.

 

Château Pibran 14

Du charme, beaucoup de charme sur ce pauillac délicat comme une dentelle aux tanins souples et particulièrement fins.

 

Saint-Estèphe

 

Crus classés

 

Château Calon-Ségur 3ème cru classé 17

Des cabernets sauvignons grandioses (92% de l’assemblage). Cachou, rose, épices douces, petits fruits rouges sur une bouche fraîche et vivifiante. La texture est très, très, très souple pour notre plus grand bonheur.

 

Château Lafon-Rochet 4ème cru classé 16,5

Il est poudré, élégant, avec une belle minéralité qui joue à cache-cache avec les notes d’épices chaudes. Complexe sans surpuissance, il est pourtant long.

 

Château Montrose 2ème cru classé 16,5

Très grande réussite sur ce millésime 2013. Le fruit est goûteux, riche, mûr comme une cerise juteuse. La réglisse apporte un côté gourmand. L’élégance de la rose complète le tableau de ce vin qui reste dans l’ensemble flatteur mais frais.

 

Cos d’Estournel 2ème cru classé 16,5

Précision, tension, finesse extrême et délicatesse font les qualités majeures de ce 2013 qui s’emporte en finale sur les épices et la menthe. L’ensemble est floral, aérien, brillant et plein d’éclat.

 

Château Cos Labory 2ème cru classé 16

Un vin léger mais savoureux, long, fin et épicé. Il n'en impose pas mais s'étire comme dans un chuchotement. Il faut tendre les papilles.

 

 

Saint-Estèphe

 

Château Meyney 16,5

Il offre une richesse remarquable pour le millésime avec une pointe de tendresse savoureuse. La mâche est dense mais non dénuée de fraîcheur et de dynamisme prolongeant la bouche avec vivacité.

 

Château Les Ormes de Pez 16

Il est magique et offre des tanins très surprenants par leur extrême finesse. Ils se déposent sur les papilles et glissent. Un jus de fruit savoureux, frais et élégant, qui désaltère la bouche.

 

Château Phélan-Ségur 15

Du savoir faire sans conteste ! Il tire son épingle du jeu, comme d'habitude, pour talonner les crus classés avec sa belle matière souple et pourtant dense. Il a de la mâche, de la puissance en milieu de bouche, de la fraîcheur aussi et une trame ferme.

 

La Dame de Montrose 15

Très belle réussite pour le millésime dans un registre de plaisir sur des fruits mûrs. C’est précis, tendu, frais, avec quelques notes d’épices sur lit de framboises.

 

Marquis de Calon 15

Belle élégance du fruit, entre tendre et tramé (60% merlot et 40% cabernet sauvignon). Une belle expression fine sur la framboise croquante et savoureuse.

 

 

Réserve de la Comtesse Pauillac 15

Très belle réussite dans un style absolument charmant, sans surenchère. On pense au pinot noir de bourgogne pour sa texture savoureuse, fruité et de dentelle.

 

Château Capbern-Gasqueton 14,5

Très belle pulpe de fruits pour ce millésime qui en manque beaucoup. C’est un plaisir juteux, tendre et vivifiant à la fois. Un 92 % de cabernet sauvignon très réussi.

 

Château de Pez 14,5

Bien plus dense qu’il n’y parait au premier abord, après son attaque fluette, il prend de l’intensité en milieu de bouche et s’étire longuement. Une très belle surprise !

 

Château Tronquoy-Lalande 14,5

Juteux, précis, sous tension, il apporte beaucoup de plaisir dans un registre frais. Les fruits sont mûrs, boostés par de la menthe et des agrumes.

 

La Goulée (Cos d'Estournel) 14,5

Beau toucher très souple et frais, avec une montée d’épices à partir du milieu de bouche et de la menthe blanche tout du long.

 

Les Pagodes de Cos 14,5

La mâche est présente mais savoureuse et gorgée de jus. Les tanins vont encore se fondre et contribueront au bel équilibre, marqué par la fraîcheur. L’ensemble est « crayeux » et minéral sous une tension vivifiante.

 

 

Nos actualités classées par thèmes :